HEADWEAR

BODYWEAR

Pants

Swimwear

Accessories

Bags

Nice to have

Kids

Headwear

Bodywear

Pants

Swimwear

Accessories

Bags

Nice to have

Kids

"Earth Hour" : Pourquoi tout devient noir et nous éteignons les lumières pendant une heure

Le samedi 28 mars, le monde sera plongé dans l'obscurité pendant une heure lors de l'"Heure de la Terre" – c'est du moins ce qui est prévu. La campagne mondiale fera la lumière sur les thèmes de la conservation de la nature et de la biodiversité. Nous expliquerons comment cela fonctionne et ce que cela est censé apporter.

Un, deux, trois, lumières éteintes ! Cette année, le 28 mars – ou le dernier samedi de chaque mois de mars – il fera à nouveau nuit sur terre pendant une heure. Avec la campagne mondiale "Earth Hour", un signal commun doit être lancé et il faut défendre l'environnement et la biodiversité.

Qu'est-ce que "Earth Hour"?

L'"Heure de la Terre" est probablement la plus grande campagne environnementale et climatique au monde.L'objectif premier est que le monde se mobilise pour l'environnement et que tous émettent ensemble un signal clair : le 28 mars à 20h30 (dans le fuseau horaire approprié), toutes les lumières seront éteintes pendant une heure dans le monde entier - qu'il s'agisse de points de repère connus, de lampadaires, d'éclairage de vitrines ou de lampes privées à la maison. En tant que mouvement de protestation pacifique, la campagne initiée par le WWF veut jeter un éclairage sur les questions d'environnement et de biodiversité et ainsi amener la société à se repenser.

Que fait "Earth Hour" de toute façon ?

L'action ne consiste pas à sauver le monde en éteignant les lumières. Il s'agit plutôt d'un geste symbolique, car il est possible d'attirer beaucoup d'attention si tout le monde se serre les coudes. Cela devient plus évident lorsqu'on examine l'origine de l'action : en 2007, "Earth Hour" a eu lieu pour la première fois à Sydney, en Australie. À l'époque, l'objectif principal était de promouvoir la réduction des émissions de CO2. Plus de dix ans plus tard, plus de 7 000 villes dans 180 pays différents participent déjà à la campagne.

En 2007, ce sont principalement des ménages privés qui ont participé à la campagne, mais la participation augmente maintenant, surtout parmi des villes entières et diverses entreprises. Par exemple, l'Empire State Building à New York, la Tour Eiffel à Paris, la ligne d'horizon de Hong Kong et les pyramides de Gizeh vont assombrir leurs repères pendant une heure. La devise est ici : plus l'action et la participation sont grandes, plus le signe est grand. Enfin, cette année encore, un appel sera lancé aux décideurs politiques. Ils devraient enfin comprendre le message afin de pouvoir s'engager (davantage) pour une planète vivante.

La Suisse participe-t-elle également à "Earth Hour" ?

En Suisse aussi, des villes entières, des entreprises et de nombreux particuliers participent à la campagne depuis plusieurs années. D'Aarau à Lenzbourg et Zurich en Suisse allemande, d'Arbaz à Veytaux en Suisse romande et de Bellinzona à Lugano au Tessin, plus de 40 villes suisses participent à la campagne. Par exemple, la cathédrale de Bâle, les chutes du Rhin et le Kapellbrücke de Lucerne sont noirs pendant 60 minutes. Seul l'éclairage des rues en matière de sécurité défie l'obscurité.

Comment peux-tu être impliqué ?

La façon la plus simple de participer à l'action est d'éteindre les lumières ! Le 28 mars à 20h30, s'abstenir consciemment pendant une heure d'allumer la lumière. Après tout, de grandes choses peuvent être faites dans l'obscurité, un dîner aux chandelles par exemple. Mais même lorsque nous parlons de choses et d'autres, nous pouvons pour une fois nous concentrer complètement sur la personne qui se trouve en face de nous – que ce soit en personne ou au téléphone. La pollution lumineuse en Suisse ne disparaîtra pas complètement malgré la grande participation à la campagne du 28 mars. Mais on peut quand même s'amuser à regarder le ciel étoilé. Ou pour une fois, vous pouvez simplement vous coucher plus tôt que d'habitude !

Recherche

    Français